Lecture de vacances

livreblog

Hello there!
J’ai plein d’articles en tête, et pourtant, aucun n’arrive sur mon blog. C’est principalement un gros manque d’organisation et de temps (disons qu’en gros je n’arrive pas à me décider à faire un truc précis, donc j’ai plein de choses à faire, je fais un peu tout en même temps, et au final je ne fais rien et je perds mon temps). Tout ceci, c’est de ma faute, donc, sorry.
Bref voilà je débarque enfin avec un article! Un article lecture! Car les vacances, c’est la lecture, ooooh oui ❤ (lecture + moi = bbf)

Alors voilà, aujourd’hui je vous présente mes lectures de l’été! Bon, le truc c’est que j’ai déjà lu plein de trucs avant de faire l’article, donc la c’est un peu les bouquins que je vais emmener en vacances (si je ne les ai pas fini d’ici là!)

Dr Slump, Akira Toriyama

Dans ce manga plus tout jeune tout jeune (1980 quand même!), le Dr Slump crée un androïde qu’il va présenter comme étant sa soeur Aralé. Bien évidemment, un androïde ce n’est pas un humain, et donc il faut évidemment faire avec toutes les bizarreries qu’elle va provoquer!

Si j’ai acheté ce manga, au départ, c’était surtout pour la petite bouille d’Aralé, so cutie, je pouvais pas résister. Juste pour ça, en fait. J’ai craqué, j’en ai acheté 5 d’un coup en occas’, et du coup maintenant je vais un peu être obligé d’aimer!

Au sud de la frontière, à l’Ouest de Soleil, Haruki Murakami

Hajime a une petite vie parfaite : une femme qui l’aime, des enfants, un bel appartement, un travail. Mais cette vie si parfaite va basculer lorsqu’il va retrouver son amour d’enfance, grand et bel Amour, aujourd’hui devenue femme, Shimamoto-san.

Comme on dit, on ne doit pas juger un livre à sa couverture. Pourtant, ce livre, c’est d’abord ses belles couleurs qui m’ont attirés. Ce n’est pas pour ça que je l’ai choisi, mais c’est pour ça que je l’ai remarqué (quoi, c’est superficielle?). Je me suis donc renseigné dessus, et magie, j’ai eu terriblement envie de le lire! Murakami me faisait de l’oeil depuis longtemps (en tout bien tout honneur bien sûr), c’était donc l’occasion! Et si ça me plaît, je me lance dans une lecture intensive de Murakami; voilà. C’est dit.

One Piece t.71, Eiichiro Oda

One Piece, c’est l’histoire d’un gamin un peu fou qui un jour mange un fruit du démon, ce qui le rend totalement élastique. Bien pratique quand on veut devenir pirate car être élastique, ça veut dire pouvoir s’étendre à l’infini pour choper des trucs, s’accrocher à des trucs dans le ciel et avoir vachement plein de forces. Et bien sûr, Luffy, ce jeune garçon, VEUT devenir pirates. Et pas seulement pirates en fait, mais LE PLUS GRAND PIRATE DE TOUT LES TEMPS. Alors Luffy trouve des gens pour former son équipage, et c’est parti pour la grande aventure!

Quand j’ai commencé One Piece, je devais avoir genre 10 ans. Je n’avais jamais, au grand jamais, lu de manga avant (ça va, depuis je me suis bien rattrapée), et il y avait celui là chez mon oncle. Ca m’a perturbé, parce que c’était A L’ENVERS. Alors j’ai essayé… je me suis jamais (enfin façon de parler, j’ai dû m’arreter entre chaque tome quand même!) arrêté depuis 9 ans. Et même si ça existe en anime, depuis, moi je lis, c’est tout. Et j’adore toujours autant, et oui!

Les Coloriés, Alexandre Jardin

Les coloriés, c’est une tribu d’enfants, qui vit sa vie sur une île, sans parents. Une vie de jeu et de liberté, donc. Sans loi et sans pudeur, les Coloriés c’est un peu nous avant (à moins que tu es 5 ans). Un jour, un monsieur éthnologue rencontre Dafna, une Coloriée de passage à Paris, jouant avec sa fille. Dafna, qui a donc une culture absolument dénuée d’autorité. Très vite, elle va changer sa vie, à ce monsieur, et l’emmener dans un voyage merveilleux.

Ce livre, c’est un ami qui me l’a conseillé. Un livre qui selon lui, « l’a marqué pour toujours ». Des livres comme ça, moi, ça me titille l’esprit! Alors hop, c’est parti pour l’aventure!

Wonder, R.J. Palacio

August est un enfant pas tout à fait comme les autres. Il a une maladie très rare. Il est atteint d’une forte déformation du visage, ce qui lui vaut de nombreux regards de travers, des messes basses et toutes ces choses si désagréables. August n’a jamais été à l’école, bien qu’il ait déjà 10 ans, car il a fait l’école à la maison. Jamais été à l’école, jusqu’à aujourd’hui, puisque qu’August va entrer au collège, en sixième, avec d’autres enfants. A partir de là, c’est un combat de tout les instants contre les critiques, les méchancetés, et les doutes qui va commencer.

J’ai déjà commencé ce livre, et il se lit tellement vite que je l’aurai largement fini avant de partir. Je suis telleme,t plongée dedans que je n’arrive pas à m’arrêter, le soir, alors même que je tombe de sommeil. je suis carrément obligé de me forcer. Parce qu’August, on l’aime passionnément, très vite. Et August on veut lui faire des bisous, malgré son visage. Et surtout, en tout cas pour moi, August nous fait se questionner sur « mais comment j’aurai réagi, moi, face à August? ». Parce que c’est vrai, on s’y attache, mais qu’est-ce-que ça fait, la première fois qu’on le rencontre?

Et voilà pour mes lectures! Bon, je crois que d’ci là, j’en aurai trouvé bien d’autres…

Et vous, c’est quoi vos lectures de l’été?

Publicités

Voyage voyage

Yo! Si en lisant ce titre vous avez en tête une chanson c’est soit que vous êtes un peu vieux, soit que vos parents vous bassinent avec les chansons de leur jeunesse (ou alors oui, vous écoutez des chansons comme ça par pur plaisir, ça me va aussi). Toujours est-il que je suis actuellement en stage, voilà pourquoi mes articles se font toujours aussi rares alors que techniquement je suis en vacances. En tout cas, il ne me reste qu’une semaine et à moi les vacances donc après je reviens vraiment sur le blog!
J’ai un peu changé le design histoire de, j’espère que ça vous plait 🙂
Et je vous laisse avec un article vite fait (mais avec Amour), pour vous faire rêver (ou vous dégoûter si jamais vous n’avez pas de vacances… désolée.)

Oh, et j’allais oublié! J’ai récupéré les photos sur Pinterest. Voilouu

ENJOY

0e31cb7cdc3cf73e4c3336a6bad87df4

4a6e4b022b3b23517ea8368625dd86da

08e2419d589ae53f688d24d9f458a5ce

15d76f5e026b260c8ff180fe16ed419d

22efb02e9f81e3b13e72d2de596b43a1

646cbb12dba191fc381ff8e5ab671c28

b6fecc9d0939d0bb678bab712653b8e4

SRF0111_GOT, Drop Zone, Fiji

ca8d864acc5b7965ae0aa300a561fee7

Alors, on part où?