Tranche de vie : Etre un étudiant…

SONY DSCSalut salut! Encore une fois, voilà bien longtemps que je ne suis pas passée par ici. Entre les problèmes d’internet et les problèmes de temps, j’ai un peu de mal, je l’avoue… J’ai vraiment envie de continuer mon blog, DONC je ne l’arrête pas (trop de logique!), mais j’y serais moins, c’est certain… Du coup, je pense toujours aux articles que je vais écrire, mais je ne trouve jamais le temps de le faire! Olé!

Bon, une note pour aujourd’hui, je profite d’avoir un peu de temps! Depuis la rentrée, je suis rentrée dans la vie active. Active au sens où je dois m’occuper de moi-même en plus d’un appart en plus de mes cours! Pour moi, c’est tout aussi actif que d’avoir un métier, non mais 😛 J’ai donc fait, par la même occasion, la découverte de pas mal de choses 🙂

1. Parfois, il faut oser. C’est bien simple, je suis plutôt du genre timide lorsqu’il faut demander quelque chose. Avant, j’essayais toujours de demander à mon entourage de demander pour moi, car j’avais honte ou peur de demander moi-même. Oui, oui, c’est possible. Parfois même pour un verre d’eau! Maintenant que je suis seule, j’ai bien été obligé de demander par moi-même. Et ô miracle! C’est surmontable, et surtout, ça simplifie la vie! Alors oui, j’hésite encore un peu parfois, quand je trouve mes questions bêtes, mais je les pose quand même au final. J’aurai l’air bête 2 secondes dans ma vie, mais au moins je trouverai de l’aide! Du coup, finie la galère pour trouver mon chemin, pour comprendre le fonctionnement de la carte de bus. Finie aussi la galère pour mettre ma valise très lourde au dessus de moi dans le train, et la perte de temps infinie à chercher des trucs. Je demande, et voilà! Ce qui nous amène au point numéro 2. :

2. Les gens sont GENTILS. Certains gens sont gentils en tout cas! Il existe des gens qui te proposent leur aide spontanément, d’autres qui acceptent de t’aider sans broncher, et même AVEC LE SOURIRE. (Que c’est agréable!). Comme il existe des gens gentils, cela nous ramène au point 1 : oser demander! J’ai moi-même était très surprise du nombres de gens qui s’arrêtent pour te laisser passer (même au rond point!), du nombre de gens qui me proposent de l’aide quand je suis trop encombrée (très très souvent!), et du nombre de gens qui m’indiquent la marche à suivre avec plaisir 🙂 bon, à vrai dire, je crois aussi que ça dépend totalement de la région où tu habites, MAIS il y a quand même des gentils partout! Même s’il y en a peut-être moins qu’ailleurs, il y en a! Donc courage, tu peux en trouver toi aussi! et au pire si on te réponds mal, ou si on t’ignores, dis toi que les cons finiront cons et que c’est triste comme vie! voilà 🙂

3. Faire les courses ça a un côté fun parfois. Quand tu te balades dans les rayons et que tu découvres plein de trucs c’est chouette! Bon après le budget étudiant se faisant, tu ne peux pas tout acheter! Mais tu peux te faire des petits plaisirs et ça c’est bien! En plus, tu peux choisir EXACTEMENT ce que tu vas manger et personne n’a rien à te dire (vivre seul ça peut etre sympa!). Du coup voilà,des fois il faut savoir se contenter de plaisirs simples 😉

4. Faire à manger, c’est parfois bof, parfois génial! Je m’explique : il y a des jours, clairement, où tu as pas le temps, pas l’envie, et du coup ça se transforme en ravioli trois minutes au micro ondes ou en spaghettis steak haché. Mais alors il y a des jours où tu es méga inspiré et alors là! Wouhou! Tu transformes le plat le plus simple en repas de grand chef! Parce que oui, quand tu es étudiant, tu restes simple (faute de budget illimité) mais quand tu es inspiré, tu peux ajouter la petite touche qui change tout! 😉 par exemple, je suis devenue une spécialiste des salades de restes! je mets plein de trucs qui me reste ensemble, mais ça fait un truc BON. Oui oui! peut-être bientôt un article cuisine, qui sait 😉 Bon en tout cas, il ne faut pas désespéré, n’importe qui peut faire un truc bon, il faut seulement y croire! et puis pour transformer un plat basique en chef d’oeuvre culinaire, il suffit d’en parler différemment. Ainsi, un pauvre steak pâtes peut devenir « une farandole de pâtes à l »italienne accompagné de son steak finement haché parsemé d’épices de pays ». Voilà!

J’espère que cet article est assez POSITIF car c’est vraiment ce que je souhaite!

ENJOY et bon courage! 

Publicités